Eugène François Garrigou Grandchamp - Les Français Libres

Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
Les contributions
 
Contact
 
 

Un Français Libre parmi 63054
 

Eugène François Garrigou Grandchamp



Naissance : 6 février 1923 - Tunis, Tunisie

Activité antérieure : étudiant / scolaire

Point de départ vers la France Libre : Nord Afrique

Engagement dans la France Libre : Tunisie en juin 1943

Affectation principale : Terre Leclerc - Afrique / spahis

Grade atteint pendant la guerre et spécialité : caporal

Décès à 54 ans - 15 janvier 1978 - Montpellier (34)

Frère de Lucien Garrigou Grandchamp 

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 244585

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 20578


Contribuez à son livre ouvert !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 6 plus 5 =  ?


Eugène François Garrigou Grandchamp - son Livre ouvert !
 

Croix de Guerre, suivant l'Ordre Général n° 64 du 25 avril 1945, attribuée à :
GARRIGOU-GRANDCHAMP Eugène du R M S M.



Cliquez pour agrandir

LEFEBVRE le jeudi 20 juillet 2023 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


Photo de la troupe scoute 3ème Tunis avant la guerre



Cliquez pour agrandir

Armelle Chabot-Morisseau le dimanche 02 octobre 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution




Cliquez pour agrandir

Armelle Chabot-Morisseau le dimanche 02 octobre 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


La lettre



Cliquez pour agrandir

Armelle Chabot-Morisseau le dimanche 02 octobre 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


lettre et photo

Bonjour
Travaillant sur les archives de mon grand-père Jean Tommy-Martin, je trouve cette lettre qui pourrait vous intéresser. Il y est question de la mort de Laurent Tommy-Martin, tué le 1er novembre 1944.
Je joins également une photo de la troupe scoute 3ème Tunis à laquelle il est fait allusion dans la lettre. Mon oncle Laurent Tommy-Martin (1924-1944) est le scout dont la tête semble reposer sur les mains de l'abbé Champenoy, aumônier de la troupe.
Cordialement
A.CM/TM



Cliquez pour agrandir

Armelle Chabot-Morisseau/Tommy-Martin le samedi 01 octobre 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Laurent Henri Marie TOMMY MARTIN
Mort pour la France le 01-11-1944 (Azerailles, 54 - Meurthe-et-Moselle, France)
Né(e) le/en 20-09-1924 à Le Mesnil sur Blangy (14 - Calvados, France)
20 ans, 1 mois et 11 jours
Carrière
Statut militaire
Unité 13e régiment du génie (13e RG)
Mention Mort pour la France
Cause du décès tué par éclats de mine


Nom : GARRIGOU GRANDCHAMP
Prénom : Eugene Francois
Genre : M
Jour naissance : 6
Mois naissance : 2
Année naissance : 1923
Code insee naissance : 99351
Lieu naissance : Tunis
Pays naissance : TUNISIE
Jour décès : 15
Mois décès : 1
Année décès : 1978
Code insee décès : 34172
Lieu décès : Montpellier
Pays décès : FRANCE
Numéro acte : 158

Relevé effectué par : Insee

Laurent Laloup le vendredi 19 août 2022 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


ancien" margi" du commandant GARRIGOU-GRANDCHAMP

J'ai servi comme cavalier, puis brigadier, puis MDL (maréchal des logis ) à NEUSTADT an der Weinstrasse (RFA) au troisième régiment des spahis algériens en 1962 et 1963 (16 mois) ; j'étais un appelé, jeune ingénieur diplômé d'une école parisienne.
Après les CA1, CA2, et CA3, je devins "Margi" affecté au 3° peloton de l'escadron commandé par le Capitaine ou Commandant (je ne me souviens plus de son grade d'alors !) GARRIGOU-GRANDCHAMP.
Je me souviendrai toujours (je suis agé de 77 ans !) de ma présentation au colonel arrivant le matin à 8 heures au quartier du 3° RSA. Quand mon peloton était de faction !
"Maréchal des logis LEMAIRE peloton LANCRENON escadron GARRIGOU-GRANDCHAMP !" c'était impressionnant !
je ne connaissais pas de près cet officier mais nous l'appréciions .
J'achèterai certainement son ouvrage concernant l'Ecole Militaire de PARIS.

LEMAIRE le vendredi 18 décembre 2015 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Réponse :

Il était probablement capitaine s'il ne commandait qu'un escadron. Un commandant dans la cavalerie c'est un chef d'escadrons avec un "s". Il en commande donc théoriquement plusieurs (sans pour autant commander tout un régiment)

Dans le message plus bas la ligne "Capitaine commandant le 1° escadron du 3° régiment de spahis algériens à Neustadt (Allemagne) 1961-1963" dit que son grade était "Capitaine" et que sa fonction était de commander un escadron


Sous lieutenant, commandant le 2e peloton du 3e escadron du 3e RSA

J'ai eu l'honneur de servir comme sous-lieutenant, du 1er juillet 1961 au 30 novembre 1962, sous les ordres de Capitaine Eugène GARRIGOU-GRANDCHAMP, commandant le premier escadron du troisième RSA. Je garde un souvenir ému de mon commandement du 2ème pelotons d'AMX 13 et de mes fonctions d'Officier-défenseur au Tribunal militaire de LANDAU, sous les ordres d'un capitaine glorieux, humaniste et plein de panache.
L'époque était difficile pour la France et son armée avec les derniers soubresauts et l'agonie de l'Algérie française. Malgré ses souffrances d'officier et de pied noir, il a su nous maintenir dans l'Honneur et la dignité.
Je garde le souvenir d'une grande communion entre nous et d'une intense émotion lors de ma démobilisation et de l'adieu devant le mess ou il m'avait raccompagné. Je ne l'ai helas pas revu mais Il est souvent dans mes pensées et mes prières.

André Buthurieux le mercredi 22 août 2012 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


Complément

Bonjour,

petit-fils de Eugène Garrigou Grandchamp, je me permets de vous adresser un rectificatif et un complément sur sa vie:
- rectificatif: il n'est pas né à Paris mais à Tunis

- complément:
Engagé volontaire au 1er régiment de marche de spahis marocains le 15 mai 1943
Maréchal des logis le 1er septembre 1949
Elève officier de réserve à Cherchell en septembre 1949
Sous-lieutenant de réserve le 1er novembre 1950
Volontaire pour servir en Indochine en 1952
Sous-lieutenant (1952-1953) et lieutenant au 6° groupe de spahis marocains à pieds puis 6° régiment de spahis en Indochine 1952-1954
Lieutenant au 8° régiment de chasseurs d'Afrique à Bizerte (Tunisie) 1954-1957
Lieutenant instructeur au centre d'instruction des divisions blindées à Trèves (Allemagne) 1959-1960
Lieutenant commandant le 3° escadron du 18° régiment de chasseurs à cheval dans les Aurès-Nementchas (Algérie) 1957-1959
Lieutenant instructeur au centre d'instruction des divisions blindées à Trèves (Allemagne) 1959-1960
Lieutenant, officier renseignement du 27° régiment de dragons et du secteur d'Aumale (Algérie) 1960-1961
Capitaine commandant le 3° escadron du 27° régiment de dragons mars-avril 1961
Capitaine commandant le 1° escadron du 3° régiment de spahis algériens à Neustadt (Allemagne) 1961-1963
Capitaine commandant le 11° escadron (escadron d'instruction) du 3° régiment de spahis algériens à Neustadt (Allemagne) 1963-1964
Capitaine à l'état-major de la 7° division à Mulhouse 1964-1966
Capitaine à l'état-major de la 8° divisionà Compiègne 1966-1968
Chef d'escadrons, officier supérieur adjoint au 5° régiment de chasseurs à Périgueux 1968-1970
Chefs d'escadrons à l'état-major du II° corps d'armée à Baden-Baden (Allemagne) 1970-1972
Chef d'escadrons à l'état-major de la 7° division à Mulhouse1972-1973
Chef d'escadrons et lieutenant-colonel à l'état-major du I° corps d'armée à Nancy 1973-1976
Lieutenant-colonel à l'état-major de la 72° division à Montpellier 1976-1978

Officier de la Légion d'honneur,
Croix de Guerre 1939-45 avec une citation,
Croix de Guerre TOE avec trois citations,
Croix de la Valeur militaire avec deux citations,
Officier de l'ordre du Nichan Iftikar,
Officier de l'ordre du Ouissam Alaouite

Garrigou Grandchamp le samedi 22 janvier 2011 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution


Rectification : Garrigou-Grandchamp

Laloup laurent le mardi 11 décembre 2007 - Demander un contact

Recherche sur cette contribution

Dernière mise à jour le jeudi 20 juillet 2023

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté





fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 14 7 2024  Hébergé par Nuxit  Temps entre début et fin du script : 0.77 s  8 requêtes