Histoires de Français Libres ordinaires

 
Accueil
 
Sommaire
 FFL
  ODB DFL
  Dakar
  Gabon
  Erythrée
  Syrie
  Bir Hakeim
  2e Brigade
  FFWD
  Tunisie
  Italie
  Provence
  Alsace
  Authion
  Dissolution
Contact
Recherche
Plan
 
 

Ordres De Bataille de la 1ère DFL

 

Début de la campagne d'Italie - Avril 1944

 

Commandant la 1e DFL : Général Brosset 

Compagnie de QG 50 : Lieutenant Olivier

Première Brigade : Colonel Delange 

1e Bat. Commdt : Commandant Arnault 
1e Bataillon de la Légion Etrangère : Commandant de Sairigné 
2e Bataillon de la Légion Etrangère : Commandant Morel
22e Bataillon Nord-Africain : Commandant Lequesne 

Deuxième Brigade : Colonel Garbay 

2e Bat. Commdt : Commandant Galibert
Bataillon de Marche n°4 : Commandant Fougerat 
Bataillon de Marche n°5 : Lt-Colonel Gardet
Bataillon de Marche n°11 : Commandant Langlois 

Quatrième Brigade : Colonel Raynal

4e Bat. Commdt : Commandant Fournier
1e Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique : Commandant Magny 
Bataillon de Marche n°21 : Commandant Dives
Bataillon de Marche n°24 : Commandant Sambron

1e Régiment d'Artillerie : Lt-Colonel L. Champrosay 
Peloton d'aviation légère d'observation : Lieutenant La Porte
1e Régiment de Fusiliers Marins (Reconnaissance) : C.F. Amyot d'lnville 
1e G. Antillais (D.C.A.) : Lt-Colonel Léotard
1e Bataillon du Génie : Commandant Tissier
1e Bataillon de Transmissions : Commandant Piette
1e Détachement de Circulation Routière : Capitaine Pons
1e Escadron du Train : Commandant Dulau 
Intendance Divisionnaire : Intendant Perrat
Groupe d'Exploitation Divisionnaire : Capitaine de Guillebon
9e Compagnie de Réparation Divisionnaire : Lieutenant Banel
1e Bataillon Médical : Méd.Lt-Col. Le Bihan
Ambulance chir. légère. : Méd.Cdt. Vignes 
Hôpital de campagne Hadfield-Spears : Méd.Cl. Vernier 

Services divers : matériel, parcs, trésor, poste, prévôté, justice militaire, aumônerie, dépôts, centres d'instruction, etc...

Soit au total 18 347 hommes


La 1e DFL en Italie en juin 1944

Période du 8 juin 1943 au 13 août 1944

Après 76 jours de pénitence dans le désert, les Français Libres reçoivent droit de cité en Afrique du Nord. La 2e DFL part pour le Maroc où elle va devenir la 2e DB. La 1e DFL quitte Zuara le 23 août 1943 pour la région Nabeul-Soliman en Tunisie. Entre-temps, la 4e Brigade est arrivée d'Egypte avec le 2e Régiment d'Artillerie qui est intégré au 1er. La DFL subit d'importants changements dans son commandement et sa composition. Elle doit s'aligner en effectifs sur la norme d'une Division d'infanterie motorisée américaine et on recevoir progressivement le matériel. En attendant, elle rend son vieil équipement britannique.

Les effectifs sont plus que doublés grâce à l'apport de volontaires d'Afrique du Nord et à l'arrivée d'unités entières (4e Brigade, 1e groupe Antillais, etc...). Mais, contrairement à ce qui va se passer au Maroc pour la 2e DB, aucune unité ayant dépendu de Vichy n'y sera incorporée en corps constitué, ce qui préservera l'esprit français libre de la 1e DFL.

L'hiver 43-44 se passe on Tunisie à percevoir le matériel américain et à l'expérimenter tandis que les premières divisions du Corps Expéditionnaire Français (CEF) en Italie prennent part dès janvier 1944 aux combats sur la ligne "Gustav".

Enfin, le 20 avril 1944, forte de ses 18 317 hommes, la DFL (que l'Etat-Major d'Alger s'obstine à dénommer 1e Division Motorisée d'Infanterie pour lui ôter son caractère Free French) quitte la Tunisie pour Albanova, au nord de Naples en Italie.

Le 9 mai 1944 la 1e DFL est on ligne sur la rive gauche du Garigliano. A sa droite, se tiennent les Indiens qui seront remplacés on cours d'action par les Canadiens, à sa gauche les troupes du CEF. Le 10 mai 1944 est déclenchée l'attaque générale contre la ligne "Gustav". L'axe principal de progression de la DFL est la rive droite du Liri en direction générale de Rome.

Le 14, la 1e DFL a franchi le Garigliano et progresse vers le CEF en tête de tout le front allié. Risquant d'être débordés par la manoeuvre française, les Allemands abandonnent plus au nord-est la forteresse de Cassino et se replient sur Rome qu'ils déclarent ville ouverte. Le 4 juin 1944, les Américains sont à Rome alors que la DFL nettoie Tivoli et la Villa Adriana. Le 5, le BIMP hisse un drapeau à Croix de Lorraine sur le Palais Farnèse, siège de l'Ambassade de France à Rome. La Légion rend les honneurs au Général de Gaulle dans la Villa Médicis.

La course se poursuit au nord de Rome. Chaque jour apporte son combat et sa victoire à la 1e DFL qui enregistre de sensibles pertes.

Le 21 juin 1944, les dernières unités de la 1e DFL sont relevées du combat. Après avoir progressé de 320 km en 42 jours, de combats victorieux, avoir livré 13 batailles importantes et perdu 2 540 de ses combattants tué ou blessés, la DFL est regroupée dans le sud de l'italie.


Accueil / Sommaire / FFL / Italie

Provence



page.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 26 3 2017  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  9 requêtes