Histoires de Français Libres ordinaires

 
Accueil
 
Sommaire
 FFL
  ODB DFL
  Dakar
  Gabon
  Erythrée
  Syrie
  Bir Hakeim
  2e Brigade
  FFWD
  Tunisie
  Italie
  Provence
  Alsace
  Authion
  Dissolution
Contact
Recherche
Plan
 
 

Ordres De Bataille de la 1ère DFL

 

Brigade Française Libre d'Orient
Campagne d'Erythrée - Février 1941

 

Commandant de la Brigade : Colonel Magrin-Vernerey dit Monclar 

Compagnie de QG : Lieutenant Dewey

Premier Groupement : Lt-Cl Cazaud 

1e Bataillon de la Légion Etrangère : Commandant Amilakvary 
3e Compagnie du 1e Bataillon d'infanterie de Marine : Capitaine Savey

Deuxième Groupement : Commandant Garbay 

Bataillon de Marche n° 3 : Commandant Garbay
1e Escadron de Spahis Marocains : Capitaine Jourdier 
1e Groupe d'Artillerie Coloniale : Capitaine Laurent Champrosay 
1e Section de Sapeurs-Mineurs : Lieutenant Desmaisons
1e Compagnie du Train : Lieutenant Dulau 
1e Section de Transmissions : Capitaine Renard
1e Section d'Intendance : Intendant Bouton
1e Groupe d'Exploitation : Lieutenant de Guillebon
Service de Santé : Médecin-Capitaine Delavenne
Ambulance chirurgicale légère : Médecin-Commandant Fruchaud 

Soit au total 1 200 hommes


Sous officiers spahis à Shendi (Soudan anglo egyptien) en novembre 1940

Période du 24 décembre 1940 au 20 mai 1941

Le Général de Gaulle a déjà plusieurs fois proclamé que la vocation des Forces Françaises Libres était de faire la guerre à l'Axe au côté de leurs Alliés britanniques.

Or, si les forces navales et aériennes sont chaque jour mêlées à des engagements plus ou moins importants, les Forces de Terre ne sont au combat que dans le désert de Libye où le 1e Bataillon d'Infanterie de Marine lutte contre les Italiens avec les troupes alliées et dans le sud Libyen or la Colonne Leclerc marche sur Koufra.

Il est donc décidé de créer, en puisant dans les régions présentes en AEF une Brigade Française d'Orient, qui se rassemblera au Soudan anglo-éqyptien et sera mise, pour opération, à la disposition du Général Wavell.

Le BM3 rallie le Soudan par voie terrestre, le reste de la Brigade par voie maritime, quelques renforts (3e Compagnie du B.l.M. et Spahis Marocains) venant d'Egypte rejoindront la Brigade, ou sont déjà sur place. Celle-ci participera à la conquête de l'Erythrée qui implique la prise des trois cités importantes de ce pays : la ville fortifiée de Keren dans la montagne, la capitale Asmara et le port de Massaoua sur la Mer Rouge.

Le BM3 entre en opération le 18 février 1941 et remporte, le 20, sa première victoire à Kub Kub. A partir du 23 toute la brigade est en ligne devant Keren qui tombe le 27 mars après de très violents combats. Asmara, capitule le 1er avril.

Le port de Massaoua est nettoyé le 8 avril 1941.

Les Italiens ne possèdent plus de port sur la Mer Rouge, celle-ci est retirée, par le Président Roosevelt, des zones de guerre interdites à la navigation des navires US. Suez va pouvoir être directement ravitaillé en matériel américain indispensable aux britanniques pour leur lutte en Libye, en Grèce et en Crête.

Dès la fin des opérations en Erythrée, la Brigade d'Orient est dissoute et toutes les unités françaises libres qui la composaient sont envoyées en Palestine. Le voyage de Massaoua à Suez s'effectuera à bord du transport de troupes français libre "Paul-Doumer" (Cdt Mantelet).


Accueil / Sommaire / FFL / Erythrée

Syrie



page.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 31 5 2013  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  9 requêtes