Histoires de Français Libres ordinaires

 
Accueil
 
Sommaire
 Français Libres
 Ghémard
 Laborde
 Cordier
 Cheveigné
 Montaut
 Berntsen
 Le Floch
 Poualion
 Letoquart
Contact
Recherche
Plan
 
 

Quelques Français Libres

 

Maurice Poualion, légionnaire de Leclerc

 


L'homme au doigt coupé (Roman de Marcel Poualion)

Maurice Poualion, vous salue avec son képi de "légionnaire". Au volant de sa Jeep "L'as de Carreau", il vient d'entrer dans la banlieue de Paris, en tête du groupe Dio, l'un des 4 groupes tactiques de la Deuxième Division Blindée. A ses cotés, le sergent Ernest Basile.

Sur le visage de Maurice, on lit sa joie d'être arrivé jusque là, mais aussi l'humilité et la retenue d'un homme qui pense n'avoir fait que son devoir. Un devoir qu'il accomplit depuis plus de 4 ans et qui n'est pas encore terminé.

Il recevra les décorations suivantes :

Chevalier de la Légion d'Honneur (Decret 20/12/50 - Journal Officiel 22/12/50)

Croix de Guerre 1939-1945 avec étoile de Bronze, d'Argent et de Vermeil.

Médaille coloniale d'outre mer avec barrette Koufra (Décret 26/03/42)
- barrette Koufra Fezzan-Tripolitaine (Décret 23/01/43)
- barrette Koufra Tunisie 42-43 (Décret du 17/04/44)

Médaille des service volontaires de la France Libre.

Médaille de la Résistance (Décret 26/3/45; Journal officiel 30/3/45)

Médaille Commémorative de la Guerre 39-45

Son fils, Marcel Poualion, nous parle de son père :

Alors qu'il n'était qu'un jeune homme, avant même son service militaire, Maurice se retrouva responsable de son frère et de sa soeur après la mort de son père et de sa mère. Il travailla dans divers ateliers et autres garages, étudiant le soir pendant plusieurs années, tout en s'occupant de sa jeune famille. Il termina ses études à l'Ecole des Arts et Métiers pour finir Ingénieur Mécanicien.

Son frère et sa soeur ayant grandis, il parti à la recherche d'un emploi et émigra pour participer à la colonisation de l'Afrique où il décida de s'établir tout d'abord pour exploiter le bois des forêts tropicales avant d'ouvrir son propre atelier mécanique dans une petite ville du plateau forestier du sud Cameroun appelé M'Balmayo.

Lorsque la deuxième guerre mondiale éclata, il s'enrôla comme légionnaire dans les restes de l'armée française locale sous le commandement du Capitaine Dio. Il fut amené à rejoindre l'armée Française Libre du général Leclerc en Novembre 1940. Cette armée devint connue plus tard sous le nom de Deuxième Division Blindée, "la 2ième DB". Il participa à la 'Grande Marche' de la campagne Africaine à travers le Gabon, le Tchad, la Libye, le Fezzan, la Tripolitaine et la Tunisie.

Après avoir rejoint les alliés en Afrique du Nord, il fut embarqué pour l'Angleterre dans l'attente du débarquement. Il combattit avec l'armée de Leclerc pendant toute la 'Campagne de France' et se trouva à la tête de l'une des premières colonnes à pénétrer dans Paris libéré le 24 Août 1944 avec le groupe Dio. Il participa à l'offensive des Ardennes sur Strasbourg et l'Allemagne et finalement jusqu'au repaire du nid d'aigle de Hitler à Berchtesgaden.

Il fut blessé cinq fois par balles et par éclats de grenades et d'obus et a reçu quatre citations pour action courageuse sous le feu ennemi.

Il termina la guerre comme Lieutenant de Réserve en 1946 quand il rencontra et épousa ma mère, elle-même veuve de guerre. Ils s'installèrent au Cameroun où il travailla dans une compagnie forestière. Il établit ensuite sa propre affaire de réparations mécaniques, station d'essence et pièces détachées sous licence Citroën. Il s'occupa de son affaire avec succès pendant presque 10 ans quand il mourut subitement d'un cancer du foie, le résultat d'une hépatite mal traitée, en 1957.

J'avais 9 ans alors et le monde brusquement s'écroula autour de moi.

J'ai commencé un roman basé sur les faits connus de sa vie ainsi qu'une séries de photographies fanées et de souvenirs que j'ai pu rassembler. Le personnage de ce roman est basé sur les haillons de souvenirs d'un garçon de 9 ans qui a perdu son modèle.

C'est une tentative pour exorciser les fantômes qui m'on hanté depuis.


L'homme au doigt coupé (Roman de Marcel Poualion)


Accueil / Sommaire / Poualion

Dernière mise à jour le samedi 14 avril 2007


Letoquart



page.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 26 3 2017  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  6 requêtes