Histoires de Français Libres ordinaires

 
Accueil
 
Sommaire
 FFL
  FFL
  Effectifs
  Dakar
  Syrie
Contact
Recherche
Plan
 
 

Une histoire simple

 

Les Forces Françaises Libres

 

En 1939, l'Allemagne, dirigée par Adolf Hitler, envahit la Pologne.

La France et la Grande Bretagne avaient, jusqu'à cette date, toujours cédé aux exigences du dictateur allemand. Mais prenant enfin conscience du danger, elles déclarent la guerre à l'Allemagne.

Mais en fait, elles ne font rien pour défendre leur allié la Pologne. C'est la drôle de guerre, une guerre ou l'on attend.

En mai 1940, Hitler prend l'initiative d'attaquer. Ses troupes sont résolues et elles utilisent efficacement leurs chars et leurs avions. Malgré une courageuse résistance, les armées françaises, britanniques et belges sont submergées, balayées.

La Belgique est entièrement envahie.

Les Britanniques retournent sur leur île depuis Dunkerque

La France se choisit un nouveau chef, le maréchal Pétain qui demande l'armistice et installe son gouvernement à Vichy. Ce gouvernement est une dictature comme en Allemagne, en Italie et en Espagne.

Mais depuis Londres, le général de Gaulle lance le 18 juin 1940 un appel à la résistance en refusant l'armistice. "La France à perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre"

Le 28 juin 1940 le gouvernement britannique reconnaît officiellement de Gaulle comme "chef de tous les Français libres".

La "France Libre" vient de naître. C'est la première organisation de résistance. Elle a pour but la Libération de la France. Elle considère Pétain comme un traître soumis aux Allemands.

Les ralliements à de Gaulle sont d'abord limités. La plupart des militaires français réfugiés en Grande-Bretagne préfèrent rentrer en France alors quelle est en grande partie occupée par les Allemands. Ils ont confiance à Pétain qui est un "héros" de la guerre de 14-18.

Mais à cette époque la France a d'importantes colonies qui forment ce que l'on appelle l'Empire. Cet empire est riche en hommes qui peuvent être de très bons combattants. Il est également riche en matière première qui peuvent être échangées contre des armes. Les Etats Unis d'Amérique peuvent fabriquer ces armes et peut être même entre en guerre un jour.

Des officiers comme de Larminat, Leclerc et des administrateurs comme Félix Eboué vont, dès août 1940, rallier à la France Libre quelques-uns uns des pays de l'Empire. Le Tchad, Le Cameroun, le Congo, l'Oubangui.

Par contre le Sénégal reste sous l'autorité de Pétain. A Dakar, de Gaulle arrive par bateau avec une partie de ses troupes, mais on tire sur ses parlementaires et il renonce à débarquer.

On dit que c'est l' "Echec de Dakar" mais je crois que c'est la France de Pétain qui a échoué à Dakar, pas celle de De Gaulle.

Peu après, au Gabon, c'est une première petite guerre entre Français qui permet le ralliement de ce territoire.

La Nouvelle Calédonie, Tahiti, les possessions en Inde se rallient à leur tour.

Les Français Libres ne sont donc pas tous français, au contraire. Une grande part vient de tous ces territoires de l'empire et d'autres viennent de la "Légion Etrangère". Les Légionnaires sont espagnols, tchèques, polonais, belges, allemands ...

L'armée des Français Libres s'appelle les "Forces Françaises Libres" ou FFL. Souvent on appelle "FFL" les Français Libres eux-mêmes. Ils sont condamnés à mort ou aux travaux forcés par Vichy. Pour les injurier, les "pétainistes" les appellent des renégats, des dissidents, des gaullistes...

A la fin 1940, environs 300 Français Libres qui se sont sauvés de Syrie, participent à la Guerre avec les Britanniques. Ce sont des "marsouins" du Bataillon d'Infanterie de Marine et 50 spahis à cheval commandés par Jourdier.

En 1941, toujours avec les Britanniques, les Français libres venus de France, d'Afrique et de Syrie, combattent en Érythrée ou ils battent les Italiens qui sont alliés avec l'Allemagne.

En juin 1941 les Français Libres forment la 1e DFL (1ere Division Française Libre) et ils entrent en Syrie parce que Vichy permettait aux Allemands d'utiliser ses terrains d'aviation et donnait des armes aux Irakiens pour qu'ils se révoltent contre les Britanniques.

Cette guerre en Syrie contre l'armée de Pétain, est très peu connue. Pourtant ce fut une guerre dure. Sur 5400 Français Libres, 164 seront tués et 650 blessés. Après un mois de combats, l'armée de Pétain est battue et elle rentre en France.

Au Tchad avec quelques centaines d'hommes, Leclerc va attaquer des Italiens dans l'oasis de Koufra, très loin dans le désert C'est une petite victoire mais c'est un grand symbole de courage et d'intelligence. La légende de Leclerc commence.

En juin 1942, une partie de la 1re DFL, (la brigade de Koenig) résiste aux Allemands et aux Italiens commandés par Rommel. Ca se passait dans le désert, à Bir Hakeim.

Les FFL immobilisent les forces de Rommel pendant que les Britanniques de se replient sur une meilleure position. Puis Koenig et ses FFL s'échappent pendant la nuit en attaquant les Allemands beaucoup plus nombreux qui les encerclaient.

La 1re DFL participe ensuite à la grande bataille d'El Alamein et à la poursuite de l'Afrika Korps de Rommel jusqu'en Tunisie. La colonne volante (les chars FFL et les spahis) participe aux combats de Médenine. La Colonne de Leclerc remonte du Tchad jusqu'en Tunisie. Elle s'illustre à la bataille de Ksar-Rhilane.

Mais pendant ce temps là, il y a eu un grand changement. Les Américains sont entrés en guerre contre l'Allemagne et ils viennent de débarquer au Maroc et en Algérie le 8 novembre 1942. L' "Armée d'Afrique" qui obéissait à Pétain a d'abord essayé de les empêcher de débarquer mais finalement, elle s'est rangée de leur coté et elle fait à nouveau la guerre contre les Allemands qui ont envoyé des renforts en Tunisie.

Mais cette Armée d'Afrique obéit maintenant à Darlan, l'ancien Premier ministre de Pétain. Apres la mort de Darlan, elle obéit au Général Giraud qui s'est évadé d'Allemagne mais qui ne cherche pas à abolir les lois racistes de Vichy.

Les FFL sont renvoyées en Libye pour éviter que des soldats de l'Armée d'Afrique désertent pour les rejoindre.

Le Général de Gaulle qui veut rétablir la démocratie finit quand même par partager le pouvoir avec Giraud. Les deux Armées sont enfin réunies le 1e août 1943 et Giraud finira par s'en aller.

La suite n'est donc plus l'histoire des FFL. C'est l'histoire de l'Armée Française. On trouve toujours les Français Libres (16000) dans la 1e DFL, mais l'état major l'appelle "1e DMI". Il y a aussi des Français Libres (4000) dans la 2e DB que commande Leclerc.

Bientôt la France sera libérée, par les Américains et les Britanniques, mais aussi par des Français.

Et de Gaulle rétablira la République.


Accueil / Sommaire / FFL / FFL

Effectifs



page.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 26 3 2017  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  9 requêtes