Les Français Libres, de juin 1940 à juillet 1943

 
Accueil
 
Presentation
Liste des Français Libres
Recherche même nom
Recherche déces même jour
Contact
Ajout d'un Français libre
Liste du SHD
Liste Chaline
Liste Ecochard
 
 

Un Français Libre parmi 61612
 

Robert Victor René Le Fustec



Naissance : 11 décembre 1913 - Paris 11e

Activité antérieure : militaire

Point de départ vers la France Libre : Nord Afrique

Engagement dans la France Libre : Tunisie en juin 1943

Affectation principale : Terre Leclerc - Afrique / spahis

Grade atteint pendant la guerre : adjudant

Décès : 16 décembre 1978 - Saint-Nazaire (44)

Dossier administratif de résistant : GR 16 P 354494

Dans la liste d'Henri Ecochard V40 : ligne 29859

Contribuez à son livre ouvert !

Ouvert à tous pour exprimer vos sentiments, évoquer vos souvenirs, préciser son parcours, sa vie, poser des questions, citer des livres, des articles, des sites, déposer des documents, photographies, ...

Votre nom Votre e-mail il restera caché

Titre de la contribution

Texte de la contribution

Une image (gif ou jpg) sur votre ordinateur

Et pour prouver que vous n'êtes pas un robot : 2 plus 1 =  ?


Robert Victor René Le Fustec - son Livre ouvert !
 

Et donc s'il était au Maroc, je trouve peut être ses enfants dans les ficvhiers des déces de l'INSEE

LE FUSTEC Jean-Patrick Robert Paul Naissance 27/06/1946 Maroc, Décès 16/01/2008 Alfortville, Val-de-Marne

Robert comme son père, Paul Comme Pauline 2e prénom de sa grand mère maternelle

LE FUSTEC Annick Blanche Suzanne Perpetue Naissance 06/01/1950 Maroc, Décès 01/12/2011 Saint-Nazaire, Loire-Atlantique

Blanche comme sa grand mère paternelle et Suzanne comme sa grand mère maternelle

Jacques Ghémard le mercredi 23 juin 2021 - Demander un contact


Dans l'annuaire de la 2e DB

Selon cet annuaire de 1949, il est alors au Maroc (AFN 5) où il est douanier (951) dans la ville v1 qui est peut être Casablanca ou Rabat

Les clés de décryptage son ici 

Jacques Ghémard le mercredi 23 juin 2021 - Demander un contact


Comparaison

Jacques Ghémard le lundi 21 juin 2021 - Demander un contact


Je me demande si ce pourrait être Robert Le Fustec, à gauche à coté de mon père, Pierre Ghémard 

Jacques Ghémard le lundi 21 juin 2021 - Demander un contact


Le "Breiz Atao" qui deviendra "Edith" après Paris (comme quoi la Bretagne n'est pas toujours éternelle)

La photo date probablement du mois d'aout 1944 à Paris. Le premier chef de cet engin est le MdL Bernicot selon l'album mémorial 2e DB d'Alain Eymard, mais il est blessé dès le 11 aout 1944 et donc ce ne serait pas lui à gauche sur cette photo, avec il me semble un galon d'adjudant sur le calot, mais son remplaçant le MdL Le Fustec qui est peut être déjà passé adjudant.

Il sera blessé à son tour le 11 septembre lors de la destruction de l'engin. Edith n'était pas non plus éternelle !

Jacques Ghémard le lundi 21 juin 2021 - Demander un contact


Acte de naissance de son épouse à Paris 10e



Cliquez pour agrandir

Jacques Ghémard le lundi 21 juin 2021 - Demander un contact


Acte de naissance



Cliquez pour agrandir

Jacques Ghémard le dimanche 20 juin 2021 - Demander un contact


Dans "Combats de la 2e DB en Normandie" d'Hubert Pittino

Il s'agit des pelotons de combat donc il manque le commandant de l'escadron, Horace Savelli, le peloton echelon et le peloton hors rang, donc 4 AM et quelques jeeps, camions et motos.

En cliquant sur l'image, vous verrez l'effectif des 3 pelotons



Cliquez pour agrandir

Jacques Ghémard le jeudi 10 juin 2021 - Demander un contact

La page d'origine de cette contribution


photo du char edith après les combats

gerard le dimanche 15 décembre 2013 - Demander un contact


Norbert Pottier

Je suis le gendre de Norbert Pottier qui a aujourd'hui 88 ans.
Il m'a souvent raconté cette entrée dans Andelot.
Les évènements sont loin et Norbert ne se souvient pas précisément du déroulement des opérations de cette journée.
Voici donc son récit :
Lorsque l'obusier a été touché par le tir allemand, Norbert est sorti du char par la droite avec les vêtements en flamme puis a essuyé des tirs de fusils de l'ennemi. Blessé au ventre il fait le mort dans le caniveau. Toujours conscient malgré les blessures importantes il reste immobile jusqu'à apercevoir devant lui une auto-mitrailleuse amie lui faisant le signe du rassemblement. Hésitant un instant, il réunit ses forces pour rejoindre le véhicule à environ 80 mètres de lui. Il sera soigné à Troyes dans une clinique où il restera 1 mois, ayant reçu une balle dans le bras et une autre lui ayant déchiré le ventre.

Richard le vendredi 09 septembre 2011 - Demander un contact

Dernière mise à jour le mercredi 23 juin 2021

 

Vous pouvez à tout moment obtenir la rectification des données, vous concernant, inscrites dans cette base qui est déclarée sous le n° 1137942 auprès de la Commission Nationale Informatique et Liberté



fiche.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 31 8 2020  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.47 s  8 requêtes