Histoires de Français Libres ordinaires

 
Accueil
 
Sommaire
 Documents
 Larminat
 Leclerc
Contact
Recherche
Plan
 
 

Quelques documents bien cachés

 

De Gaulle, Giraud et Pétain, vus par Leclerc

 


Ce livre sur LdG

Voici un texte de Leclerc, dont Jean-Louis Crémieux-Brilhac nous dit dans "La France Libre", qu'il est "sans précédent dans l'armée française depuis la Révolution et, en lui même, extraordinaire".

Au moment où ce texte est écrit, la colonne Leclerc, augmentée de la colonne volante et de quelques déserteurs de l'Armée d'Afrique, est encore en Tunisie. Elle a participé à la victoire sur les troupes de l'Axe.et elle a défilé dans Tunis, en tête des troupes alliées (alors que l'Armée d'Afrique défilait en queue de peloton). Dans un mois, elle sera exilée en Libye, dans la chaleur du désert à Sabrata.

Ce texte était destiné aux cadres de la Force "L" (embryon de la 2e DB) et fut distribué également par le général de Larminat, aux cadres de la 1re DFL. Je ne sais pas comment ce document est arrivé dans la poche d'un maréchal des logis,  mais il y était et il est maintenant ici.

France Combattante
-o-o-o-o-o-o-
Force " L "
-o-o-o-o-o-o-
N° 361/LE.

NOTE CIRCULAIRE
-o-o-o-o-o-o--o-o-o-o-o-o-



- à diffuser intégralement jusqu'à l'échelon Chef de Section.
- Devant servir de base aux causeries que les Cdts d'unité feront aux cadres inférieurs.

1. - MOTIFS DE LA PRESENTE NOTE.

Malgré les protestations d'entente réciproque et les annonces répétées d'un accord imminent, les négociations entre les Généraux DE GAULLE et GIRAUD semblent ne progresser qu'avec lenteur.

Les résultats acquis ont été suivis de flottements et d'atermoiements. Ceci semble difficile à comprendre puisque deus généraux français également décidés à combattre le même ennemi devraient s'entendre sans difficultés.

Cette attente inexplicable risquant de nuire au moral de nos cadres, j'ai décidé de leur exposer ce que je connais de la question après avoir rencontré les représentants des deux camps.

2. - EXPOSE GENERAL DU PROBLEME.

Je crois que la lenteur des négociations et toutes ces difficultés, proviennent de ce que le problème n'existe pas seulement entre le Général DE GAULLE et le Général GIRAUD concernant uniquement le théâtre d'Afrique, mais qu'il est posé entre le Général DE GAULLE et le Maréchal PETAIN, et qu'il intéresse toute la France et son Empire.

Comme l'a dit le Général DE GAULLE dans ses derniers discours, il y a une mystique "Petain" basée sur les dogmes de la culpabilité de la France, de la victoire certaine de l'Allemagne, de la Collaboration, de la Révolution Nationale. Cette mystique a été adoptée plus ou moins sincèrement :

- par les gens en place, petits ou gros, qui en ont tiré bénéfice.
- par les imbéciles et les faibles.
- par certains jeunes, enthousiastes et crédules.

Depuis le 18 juin 1940, le Général de Gaulle a progressivement dépassé les dimension d'un chef militaire et s'est élevé à la situation de représentant de la France dans le camp des Nations Unies. Sans prononcer les termes de Révolution Nationale dont on use à Vichy, il a été reconnu en France comme Chef de la Révolution nécessaire.

En opposition avec la mystique PETAIN, mystique de l'asservissement, il s'est développé une mystique de GAULLE, mystique de la LIBERATION.

.../....

- 2 -

3. - SITUATION PERSONNELLE DU GENERAL GIRAUD.

En débarquant en Afrique du Nord, le Général GIRAUD avait la conviction qu'il réussirait à s'imposer entre les deux mystiques contraires et à rallier tout le monde derrière lui. Ce qui explique la violence de ses premières déclarations contre VICHY.

Ses sentiments sont expliqués par son tempérament très entier, caractérisé par une grande confiance en lui.

Mais dès les premiers jours, son plan était mis en échec par les grands Chefs notamment le Gouverneur Général BOISSON et le Général NOGUES. Le Haut-Commandement Allié fit alors entrer en jeu l'Amiral DARLAN.

Même après la mort de DARLAN, le Général GIRAUD évolua et tenta de se rapprocher de VICHY puisqu'il n'était pas assez fort pour s'imposer tout seul. Il maintint en place le personnel compromis par VICHY, il conserva la plupart des mesures dictées en Afrique par VICHY, en un mot il s'appuya sur le système de VICHY contre le mouvement du Général de GAULLE, mais tout en répandant des déclarations intransigeantes et en continuant ses négociations avec les représentants du Général DE GAULLE, de façon à faire croire à un accord imminent, quoique toujours retardé.

Il y a donc désaccord entre les déclarations officielles du Général Giraud et ses actes. En fait, malgré ses paroles et malgré ses intentions premières, le Général GIRAUD joue le rôle de délégué malgré lui du Maréchal PETAIN en Afrique du Nord.

4. - AVENIR DES NEGOCIATIONS EN COURS.

Dans ces conditions, comme je le disais au début, les négociations GIRAUD-De GAULLE débordent le cadre de l'Afrique du Nord. C'est bien la question de la survivance de VICHY dans toute la France et dans son Empire libérés qui se joue.

On comprend que l'accord soit difficile et que le Général de GAULLE n'accepte pas d'engager à la légère l'Avenir de la France libérée en tolérant, dans une partie de l'Empire, le libre jeu des partisans de la Collaboration avec l'ennemi.

L'accord pourra cependant aboutir :

- soit parce que le Général Giraud se rendra compte que la mystique PETAIN perd chaque jour du terrain.
- soit parce que la diplomatie du Général CATROUX arrivera à trouver une formule qui -tout en ménageant habilement la position acquise personnellement par le Général Giraud - assure la Direction Général du Commandement Administratif en Afrique du Nord et en A.O.F. à des personnalités d'un patriotisme incontestable, sans aucune attache ni avec les collaborateurs de l'ennemi, ni avec l'ennemi lui même.

.../....

- 3 -

De toutes façon, si les négociations actuelles échouent et si les partisans déguisés de VICHY paraissent momentanément triompher, nous sommes certains que le Général de GAULLE finira par gagner parce que si la victoire de l'Allemagne signifie la victoire de PETAIN, par contre la défaite certaine de l'Allemagne signifie la victoire de DE GAULLE.

De même que nous avons fait jusqu'ici confiance à notre chef lorsqu'il nous guidait dans la lutte contre l'Allemagne, de même nous lui feront confiance à l'avenir dans sa lutte courageuse contre ceux qui représentent ou qui encouragent l'esprit du défaitisme, l'esprit de VICHY détesté par la France qui souffre autant de la trahison de certains Français que de l'occupation des Allemands.

5. - LA SITUATION EN AFRIQUE DU NORD.

La politique de VICHY et par conséquent, la politique suivie en ce moment par le Gouvernement du Général GIRAUD, ont pour principaux soutiens :

- La marine par tradition.
- Le personnel de l'administration, épuré dans le sens qu'on devine par deux ans de régime vichyste et qui craint qu'un changement d'orientation ne lui fasse perdre sa place.
- La masse de tous ceux qui, par intérêt, par crainte, par faiblesse, se sont plus ou moins compromis sous le régime vichyste et de tous ceux qui ont été attrapés par la propagande.
- Les cadres supérieurs des armées de terre et de l'air qui ne veulent pas volontiers reconnaître qu'ils se sont laisser tromper et qui, par habitude, par discipline ou pour tout autre raison, restent attachés à la mystique du MARECHAL.
- Peut être certains alliés qui redoutent l'intransigeance connue du Général de GAULLE pour tout ce qui intéresse l'indépendance nationale.

Par contre l'opinion publique, quoique restreinte dans un pays de colonisation, à néanmoins déjà compris la situation comme le signale les gens venant de l'Algérie ou du Maroc et comme vous avez pu le constater à une petite échelle en TUNISIE.

Cette opinion publique d'Afrique du Nord rejoint celle de la FRANCE occupée, qui attend de ses soldats non seulement la libération du sol national mais encore la mise hors d'état de nuire de ceux qui, aux heures de doute, se sont fait les complices de l'ennemi.

Q.G., le 12 Mai 1943
Le Général LECLERC
Commandant de la Force "L"
Signé : Leclerc.

Images du document : page 1page 2page 3


Accueil / Sommaire / Leclerc

Sommaire



page.php PHPisé et MySQLisé par Jacques Ghémard le 31 5 2013  Hébergé par PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  6 requêtes